Eglise Baptiste du Centre 4 rue Léon Bourgeois. Perpignan

« L’incompréhensible pont d’or , ou une relecture de la parabole du fils prodigue… »

Aujourd’hui , David nous enseigne sous un autre angle le thème de la repentance dans le texte de l’évangile de Luc en 15.1-32 .

Ce texte est souvent employé pour annoncer l’évangile.

Jésus est ici en train de s’adresser à des juifs ; il enseigne des juifs, des religieux notamment, qui murmuraient contre lui. Le Seigneur s’adresse donc à ceux qu’il a choisis à l’origine, son propre peuple. C’était sa maison, ses frères ou dans la parabole ,  la maison  d’un père, avec ses deux fils.

C’est une même famille… Les deux fils représentent deux types de juifs, et le père représente Dieu Lui-même. Et l’un des fils est fidèle, ou semble être fidèle. Tandis que l’autre est rebelle. Mais tous les deux sont au sein du même foyer.

Et par ces paroles, Dieu voulait enseigner les juifs au sujet de leur attitude méprisante des uns envers les autres. Certains étaient fidèles au Judaïsme mais avec des problèmes de jugement, tandis que d’autres avaient abandonné la religion pour une vie de péché.

David va nous enseigner à appliquer ce texte de LUC afin que nous regardions différemment ce texte et que nous y fassions une application à l’église de Jésus-Christ. Voyons ce matin dans ces deux fils, une image de deux chrétiens.