Eglise Baptiste du Centre 4 rue Léon Bourgeois. Perpignan

Que penser des apparitions de la vierge Marie?

La Parole de Dieu contient ce que Dieu veut que nous sachions sur le sujet des apparitions.

On ne peut se baser uniquement sur les expériences ou le ressenti des témoins d’apparitions, sans prendre en compte ce que Dieu dit dans sa Parole. La Bible, donnée par Dieu Lui-même, est un guide, une boussole et une lampe, pour nous permettre de comprendre ce que nous vivons.

Première remarque : Les apparitions de croyants décédés sont rares dans la Bible.

Il y a beaucoup d’apparitions de Dieu sous forme d’une théophanie comme avec l’ange de l’Éternel. Il y a également des apparitions d’anges comme par exemple avec l’ange Gabriel dans le livre de Daniel ou dans les Évangiles. On peut encore citer les apparitions de Jésus-Christ après la résurrection.
Mais les apparitions de croyants décédés peuvent se compter sur les doigts d’une seule main. Ce sont de réelles exceptions qui ne sont pas la règle. On peut recenser une seule apparition de croyant décédé dans l’ancien testament et seulement deux dans le nouveau testament.
Dans l’ancien testament, la seule apparition est celle du prophète Samuel. Saül, le premier roi d’Israël, avait été rejeté par Dieu du fait de son infidélité au Seigneur. Le prophète Samuel, qui était la voix de Dieu sur terre pour ainsi dire, était mort. Et Saül s’était trouvé désemparé devant ses ennemis, les Philistins, sans le prophète de Dieu pour le guider. Il n’avait plus de réponse de Dieu à ses prières. Alors Saül décida d’employer un moyen condamné par la loi de Moïse : La nécromancie. Saül va consulter une femme d’En-dor qui évoque les morts. Et parce que Dieu l’a permis, Samuel est réellement remonté du séjour des morts pour parler avec Saül. (Cf 1 Samuel 28.) C’est l’unique apparition d’un mort dans l’ancien testament.
Dans le nouveau testament les apparitions d’êtres humains décédés sont également très rares. Les plus connues sont celles de la transfiguration où Jésus a emmené avec lui ses disciples les plus proches, Pierre, Jacques et Jean. Et la Bible nous dit que : {{ {« Jésus fut transfiguré devant eux ; son visage resplendit comme le soleil, et ses vêtements devinrent blancs comme la lumière. Et voici, Moïse et Elie leur apparurent, s’entretenant avec Lui. »} }} Les disciples ont donc vu une apparition de Moïse et Elie. Ces deux apparitions sont les seules des Évangiles. Il n’y en a aucune dans le livre des Actes en dehors de celle Jésus au début du livre. Il n’y en a aucune dans les épîtres. Et lorsque l’on arrive dans le dernier livre de la Bible, l’apocalypse, il nous est parlé « des deux témoins. » Une interprétation possible et probable serait que ces deux témoins soient Moïse et Elie. Si c’est le cas, cela voudrait dire qu’ils réapparaitront dans la période de la fin des temps. Ce sont les seules apparitions de « saints » dans tout le nouveau testament.
Cela fait donc cinq apparitions dans toute la Bible. Ceci nous souligne clairement que l’apparition est d’un caractère très exceptionnel quand il s’agît de croyants décédés. Ce n’est pas là la manière d’agir de Dieu.

Deuxième remarque : Les apparitions sont quelque chose de très tardif dans l’histoire de l’Eglise Catholique.

Aucun père de l’église n’a vécu ou ne relate d’apparition dans les premiers siècles de l’Église. Et personne ne relate d’apparition dans le premier millénaire. La totalité des apparitions mariales sont situées à la fin du deuxième millénaire, c’est-à-dire dans les 19eme et 20eme siècles. (à part quatre ou cinq exceptions situées après le moyen âge.) Les apparitions sont donc un phénomène des derniers temps.

Troisième remarque : Les apparitions de Marie enseignent des fausses doctrines.

Pour expliquer ce point, il est nécessaire de citer les paroles de quelques apparitions. Certains ne seront peut-être pas d’accord avec les explications données, mais gardons en arrière plan que l’autorité suprême pour nous permettre de comprendre quelque chose de spirituel, c’est la parole inspirée par Dieu : La Bible.

1° Catherine Labouré a eu plusieurs apparitions qu’elle identifie à la vierge Marie au début du 19eme siècle. Marie lui serait apparue à droite du maître-autel. Ses mains rayonnaient d’un éclat merveilleux. Et Catherine Labouré a entendu ses mots : « Ces rayons sont le symbole des grâces que Marie obtient aux hommes ».
Mais ces mots sont contraires à l’enseignement de la Bible. Et Dieu ne peut pas se contredire. Dire que Marie était pleine de grâces, et qu’elle obtient des grâces pour les hommes n’est pas biblique. C’est une déformation de Luc 1:28 qui dit : « L’ange entra chez elle, et dit : Je te salue, toi à qui une grâce a été faite ; le Seigneur est avec toi. » Ou du verset 30 « L’ange lui dit : Ne crains point, Marie ; car tu as trouvé grâce devant Dieu. » Nulle part dans les Saintes Écritures, nous lisons que Marie obtient des grâces pour les hommes. Elle fut bénie de recevoir une grâce, ou de trouver grâce devant Dieu pour porter le Fils unique de Dieu. Mais la Bible enseigne clairement qu’elle est dans la position de celle qui reçoit la grâce de Dieu, et non dans la position de celle qui en obtient pour les autres.

2° En 1932, en Belgique, 5 enfants de 9 à 15 ans ont une apparition qui semble être celle de Marie. L’apparition dit alors : « JE CONVERTIRAI LES PÉCHEURS… JE SUIS LA MÈRE DE DIEU, LA REINE DES CIEUX. PRIEZ TOUJOURS. ADIEU ! »
Il est tout d’abord étonnant que l’apparition dise que c’est elle qui convertira les pécheurs. Si l’on considère ce que la Bible dit de Marie, elle ne l’a décrit pas comme ayant ce pouvoir de convertir les pécheurs. En fait, personne ne peut convertir quelqu’un, si ce n’est Dieu seul qui peut conduire à la conversion.
Ensuite, l’apparition se présente comme la mère de Dieu. Or la Bible nous enseigne que Marie mit l’enfant Jésus au monde, mais elle ne dit nulle part que Marie mit Dieu au monde. Dieu existe de toute éternité. Il n’a pas de mère, et encore moins une mère humaine. Avec le titre de mère de Dieu, il y a la notion que l’apparition est supérieure à Dieu. Cela laisserait sous-entendre que Marie est supérieure à Dieu, étant la mère de Dieu !
Mais le titre suivant que l’apparition se donne vient jeter de la lumière sur son origine. Elle dit être : La reine des cieux. La Bible nous parle 5 fois de la reine du ciel. Mais qu’en dit-elle ?
Jérémie 7:18 « Les enfants ramassent du bois, Les pères allument le feu, Et les femmes pétrissent la pâte, Pour préparer des gâteaux à la reine du ciel, et pour faire des libations à d’autres dieux, afin de m’irriter. »
La reine du ciel était une idole parmi toutes les autres. Elle était une occasion de chute pour Israël parce qu’elle détournait le peuple de Dieu de Dieu Lui-même. Cette reine du ciel, ou des cieux, est clairement une imposture.

Quatrième remarque : Les apparitions ressemblent à une tromperie du diable, qui est l’ennemi de Dieu.

Si les apparitions étaient réelles et véritables, Dieu nous aurait enseigné à ce sujet dans les épîtres. Les épîtres formant la doctrine de l’Église de Jésus-Christ. Il est impossible que Dieu n’ait rien enseigné au sujet des apparitions s’il prévoyait d’en permettre. Or, il n’y a aucun enseignement positif au sujet des apparitions.
Par contre, nous sommes clairement mis en garde contre des apparitions mensongères ou des prodiges mensongers dans plusieurs épîtres :

2 Thessaloniciens 2.9-10 « L’apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers, et avec toutes les séductions de l’iniquité pour ceux qui périssent parce qu’ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés. »

Colossiens 2:18 « Qu’aucun homme, sous une apparence d’humilité et par un culte des anges, ne vous ravisse à son gré le prix de la course, tandis qu’il s‘abandonne à ses visions et qu’il est enflé d’un vain orgueil par ses pensées charnelles… »

2 Corinthiens 11:14 « Et cela n’est pas étonnant, puisque Satan lui–même se déguise en ange de lumière. »

Il est important de prêter attention à ce dernier verset qui est très clair. Satan a la puissance de se déguiser, de se maquiller, de se faire passer pour quelqu’un d’autre. Comme il peut se faire passer pour un être venant de Dieu, un ange de lumière, il a la puissance de se faire passer pour n’importe quelle personne enveloppée d’une lumière éclatante.

Conclusion :
Si les apparitions sont tout à fait exceptionnelles dans la Bible.
S’il n’y a pas d’enseignement positif à ce sujet dans toutes les Écritures Saintes.
Si les apparitions sont un phénomène de la fin des temps où le diable a une activité intense.
Si les apparitions enseignent des pensées et des doctrines contraires à la Parole de Dieu.
Si Satan lui-même a la puissance de se déguiser pour se faire passer pour ce qu’il n’est pas.
La conclusion est simple et vient d’elle-même.

Mais il convient d’ajouter une dernière remarque qui est très importante.

Cinquième remarque : Les apparitions détournent de celui qui nous appelle à ne venir qu’à Lui.

Il faut comprendre que les apparitions de Marie ne sont pas un moyen pour les témoins de se rapprocher de Dieu, mais au contraire de s’en éloigner. Il suffit pour s’en convaincre de regarder les lieux de pèlerinages (Ex Lourdes, La Salette…) où, sans conteste, le personnage principal est Marie, « mère de Dieu ». Tous les regards se tournent vers elle, représentée sous forme de statue. Et les prières montent vers elle, qui pourrait les aider, les guérir, les sauver, ou leur obtenir des grâces particulières. C’est elle que l’on prie et que l’on invoque. C’est elle que l’on remercie et que l’on recherche.
Lorsqu’une femme des évangiles voulut louer et exalter Marie, Jésus a ramené cette femme à ce qui était important :

Luc 11. 27-28 « Tandis que Jésus parlait ainsi, une femme, élevant la voix du milieu de la foule, lui dit: Heureux le sein qui t’a porté ! Heureuses les mamelles qui t’ont allaité ! Et il répondit : Heureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la gardent ! »

Voilà l’important qui nous est dit de la part du Seigneur Lui-même. Les apparitions élèvent Marie et la mettent sur le devant de la scène, chose que ni le Fils ni le Père n’ont voulu. Le nouveau testament nous invite à clairement venir à Jésus, et à Jésus seul.
« Venez à moi, nous dit Jésus, et je vous donnerai du repos. »} }} Il dit encore : {{ {« Nul ne vient au Père QUE par moi ». Et nous lisons dans l’épître à Timothée : « Il n’y a qu’un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme, qui s’est donné en rançon pour tous. »
C’est vers Jésus que Dieu veut que nous tournions les regards. C’est Lui seul qui doit recevoir nos prières et notre attention. Il est le seul, l’unique médiateur entre Dieu et nous. Tout autre médiateur ou médiatrice, est une imposture de l’ennemi de Dieu. Les apparitions sont un piège habile pour détourner l’homme d’un contact direct et personnel avec Dieu Lui-même. Si l’homme veut suivre le conseil de Jésus, « Heureux plutôt ceux qui écoutent la Parole de Dieu, et qui la gardent !» il sera gardé de ce mensonge diabolique.